Peau et OS

Quoi surveiller

RECONNAISSEZ LES SIGNES ET CONNAISSEZ VOTRE RISQUE

Si vous êtes atteint de psoriasis, vous courez presque 1 chance sur 3 que vos articulations soient touchées à un moment ou à un autre. Comprendre votre risque et porter régulièrement attention aux signes et aux symptômes peut vous aider à établir le lien plus tôt.

 

Le rhumatisme psoriasique peut apparaître à n’importe quel âge, mais il se manifeste souvent chez les personnes âgées de 30 à 50 ans. Pour détecter les signes précoces, demeurez à l’affût de toute enflure, sensibilité ou douleur, graduelle ou soudaine, au niveau des articulations ou des tendons, surtout si de telles manifestations surviennent dans plusieurs parties de votre corps. De même, surveillez les symptômes comme la fatigue, la réduction de l’amplitude des mouvements et la raideur matinale ou la fatigue.

Si vous êtes atteint de psoriasis, vous courez presque 1 chance sur 3 que vos articulations soient touchées à un moment ou à un autre. Comprendre votre risque et porter régulièrement attention aux signes et aux symptômes peut vous aider à établir le lien plus tôt.

Le rhumatisme psoriasique peut apparaître à n’importe quel âge, mais il se manifeste souvent chez les personnes âgées de 30 à 50 ans. Pour détecter les signes précoces, demeurez à l’affût de toute enflure, sensibilité ou douleur, graduelle ou soudaine, au niveau des articulations ou des tendons, surtout si de telles manifestations surviennent dans plusieurs parties de votre corps. De même, surveillez les symptômes comme la fatigue, la réduction de l’amplitude des mouvements et la raideur matinale ou la fatigue.

 

Et même si vous êtes atteint de psoriasis depuis un certain temps sans avoir eu de problème articulaire, n’oubliez pas vos articulations. Le rhumatisme psoriasique peut survenir longtemps après les premiers signes de psoriasis – la maladie peut apparaître après dix ans. Cependant, dans certains cas, les deux maladies apparaissent au même moment, et dans environ 15 % des cas, les symptômes du rhumatisme sont observés avant l’apparition du psoriasis.

PRÈS DE LA MOITIÉ

DES PERSONNES ATTEINTES DE RHUMATISME PSORIASIQUE SONT ÉGALEMENT ATTEINTES DE DACTYLITE, PARFOIS APPELÉE « DOIGT OU ORTEIL EN SAUCISSON », QUI CAUSE L’ENFLURE D’UN DOIGT OU D’UN ORTEIL ENTIER.

ENVIRON 90 %

DES PERSONNES ATTEINTES DE RHUMATISME PSORIASIQUE PRÉSENTENT DES ALTÉRATIONS AU NIVEAU DE LEURS ONGLES.

DIFFICILE DE METTRE LE DOIGT SUR LE PROBLÈME

Les autres régions à surveiller peuvent ne pas être évidentes, comme les ongles de vos mains ou vos pieds. Des altérations au niveau des ongles, comme des lésions ou un effritement, peuvent constituer des signes précoces de rhumatisme psoriasique. Il n’est pas rare de voir aussi des ongles se détacher de leur lit ou présenter des érosions ponctuées semblables à celles associées à une infection fongique.

 

En fait, bien que les lésions au niveau des ongles sont fréquentes chez 40 à 45 % des personnes atteintes de psoriasis (mais ne souffrant pas de rhumatisme psoriasique), jusqu’à 90 % des personnes atteintes de rhumatisme psoriasique présenteront des signes au niveau des ongles.

DES SYMPTÔMES DÉGUISÉS

Les symptômes du rhumatisme psoriasique sont faciles à confondre avec des maux et des douleurs causés par une blessure ou le vieillissement. Dans cette vidéo, la Dre Jodie Reis explique pourquoi il est important de surveiller si la douleur ou l’enflure persiste ou s’aggrave.

LES SYMPTÔMES DE RHUMATISME PSORIASIQUE (RPs) SOUS LA LOUPE

Le RPs affecte chaque personne différemment, mais il est associé à des signes et des symptômes communs. Posez-vous la question si vous éprouvez des signes dans l’une des régions suivantes de votre corps :

  • Les principaux symptômes présentés par les personnes atteintes de RPs sont l’enflure, la raideur et la douleur des articulations. Ils peuvent varier en gravité.

     

    Dans certains cas, des épisodes de poussées peuvent être entrecoupés d’épisodes de rémission.

     

    Fait intéressant, la douleur ou la raideur des articulations qui dure 30 minutes ou plus au réveil le matin pourrait aussi être un symptôme de rhumatisme psoriasique.

  • Les ongles des mains et des pieds peuvent aussi renfermer des indices importants pour le diagnostic du rhumatisme psoriasique. Les résultats d’une étude canadienne portant sur des personnes atteintes de rhumatisme psoriasique indiquent que plus de 90 % d’entre elles avaient une forme de psoriasis sur au moins un ongle. L’étude a également démontré que les patients présentant un ongle effrité ou se détachant de son lit étaient plus susceptibles d’avoir une enflure ou une sensibilité au niveau de l’articulation du doigt la plus proche de l’ongle et que ceux qui avaient des taches de sang sous l’ongle avaient tendance à avoir un plus grand nombre d’articulations enflées.

     

    Les altérations au niveau des ongles peuvent comprendre :

    • l'effritement
    • le détachement des ongles de leur lit
    • la fragilité anormale des ongles s’accompagnant d’une série de petits sillons longitudinaux
    • des taches de sang sous les ongles
    • l’accumulation de kératine entre l’ongle et le lit de l’ongle
  • De temps à autre, les doigts ou les orteils d’une personne atteinte de rhumatisme psoriasique peuvent gonfler jusqu’à ressembler à des saucisses (ce symptôme est appelé dactylite).

  • L’enthésite est l’inflammation des enthèses, soit les tissus fibreux ou solides situés autour des tendons (qui lient les muscles aux os) ou des ligaments (qui lient les os les uns aux autres). La première étude sur le sujet menée auprès de patients atteints de rhumatisme psoriasique a révélé qu’environ 35 % d’entre eux étaient atteints d’enthésite.

    L’enthésite constitue une caractéristique distinctive du rhumatisme psoriasique. Les régions fréquemment touchées par l’enthésite comprennent la plante du pied, les tendons d’Achille et des régions où les ligaments s’attachent aux côtes, à la colonne vertébrale et au bassin.

    Des études ont permis de cerner trois facteurs de risque du développement d’une enthésite chez les personnes atteintes de rhumatisme psoriasique :

    • un indice de masse corporelle plus élevé
    • un plus grand nombre d’articulations enflammées
    • un plus jeune âge
  • Les personnes atteintes de rhumatisme psoriasique présentent parfois une rougeur et de la douleur oculaires (uvéite).

  • La fatigue et la réduction de l’amplitude des mouvements peuvent également constituer des signes potentiels du rhumatisme psoriasique.

     

    En outre, certaines personnes développent une affection appelée spondylarthrite qui découle du rhumatisme psoriasique. La spondylarthrite entraîne principalement l’inflammation des articulations situées entre les vertèbres de la colonne vertébrale ou entre la colonne vertébrale et le bassin (également appelée sacro-iliite).

Me rappeler de consulter mon médecin si je présente l'un des symptômes suivants : \n\n- Fatigue généralisée\n- Sensibilité, douleur et enflure au niveau des tendons\n- Enflure des doigts et des orteils\n- Raideur, douleur, sensation pulsatile, enflure ou sensibilité au toucher au niveau d'une ou de plusieurs articulations\n- Réduction de l'amplitude des mouvements\n- Raideur matinale et fatigue\n- Rougeur et douleur oculaires\n- Altérations des ongles des mains et des pieds

N’OUBLIEZ PAS VOS ARTICULATIONS!

Si vous êtes atteint de psoriasis, il est important de faire le lien entre votre peau et vos os. Si vous êtes occupé, vous pourriez avoir besoin d’un rappel pour surveiller de tels symptômes.

AJOUTEZ UN RAPPEL À VOTRE CALENDRIER